De l'école primaire au lycée, les apprenants doivent assimiler de nombreuses règles. Il peut s'agir de règles grammaticales et orthographiques, de théorèmes mathématiques, de lois physiques..... Certains apprenent par coeur sans réfléchir. Ils emmagasinent les connaissances sans les comprendre ni pouvoir s'en servir.

Ces élèves sont alors frustrés de ne pouvoir progresser. Ils se sentent incompris, se rabaissent et se sous estiment. Cette idée est parfois renforcée par l'attitude de leurs parents à leur égard.  A la longue, ils baissent les bras et peuvent même se montrer réfractaires. Il est donc impératif de les remobiliser pour éviter un éventuel déccrochage scolaire.

Pour valoriser les élèves les plus en difficultés et leur redonner confiance, le professeur peut décider d'inverser les rôles. Il peut à son tour se faire passer pour un mauvais élève, voire même un cancre. Ses élèves devront alors expliquer et reformuler les choses avec leurs propres mots. Pour être sûrs de ne plus les voir tomber dans certains pièges, les professeurs peuvent commettre intentionnellement de grosses erreurs, des horreurs. Ils peuvent aussi poser certaines questions plus difficiles que d'autres.

Si les connaissances ciblées sont jugées plus techniques ou spécifiques, ce même exercice peut prendre la forme d'un congrès ou d'une conférence. Plus expérimentés, les élèves deviennent alors des experts fiers d'exposer leurs théories ou le résultat de leurs recherches, d'où le titre de cet article.

Dans tous les cas, l'apprenant devra être précis pour éviter de possibles confusions. il convient de l'inciter à s'exprimer simplement et à illustrer ses propos à l'aide d'exemples si nécessaire.

Qui sait, l'élève parviendra peut être à dépasser le maître?

expert