Chers professeurs, vous souhaitez aider vos apprenants à consolider leurs acquis, à réactiver leurs connaissances ou tout simplement vous assurer qu'une règle de grammaire a bien été comprise. Vos élèves se lassent. Certains semblent même se décourager. Pourquoi ne pas faire un mélange interdisciplinaire et devenir leur adversaire?

En effet, pour parvenir à vos fins, avancer dasn votre programme ou aider un apprenant à progresser, vous pouvez choisir de vous battre. Pour ce faire, dans le cadre d'un cours particulier, il convient de se renseigner auprès de l'élève pour connaître ses centres d'intêrêts ou activités extrascolaires. Si un élève pratique un sport de combat, ou un sport collectif, vous pourrez lui parler de paniers, de buts, de touches,de passes, de prises.... Si l'élève trouve le mot juste ou répond correctement à une question, alors il marque un point. Dans le cas contraire, vous prenez le point. Si l'élève se rapproche de la réponse attendue sans pour autant la donner, vous pouvez lui donner une chance de se corriger en vous déclarant blessé, affaibli, effrayé...  Le panier quant à lui peut être manqué de peu, le ballon peut glisser.... A chaque situation sa solution! De cette façon, l'élève aura peut être envie de vous montrer de quoi il est capable. Vous verrez, vos conjugaisons, textes lacunaires ou autres exercices devraient soudain devenir bien plus intéressants!


En cours collectifs, vous pouvez opter pour un match de basket ou de football et répartir les apprenants en deux équipes. Vous ne serez alors arbitre du match qu'ils se livreront. De leur côté, ils seront alors pris d'une furieuse envie de remporter la partie! Attention toutefois aux possibles débordements!

Souvenez vous : le plus important est que vos apprenants parviennent à raisonner pour s'exprimer avec leurs propres mots et vous fournir une réponse ou une explication plausible à la question posée. Inutile de leur demander de réciter la leçon comme une poésie! Alors, cap ou pas cap?

Escrime